samedi 16 janvier 2010

L'AFFAIRE ARTAUD OU LE MACCARTHISME LITTERAIRE, Philippe COHEN

A lire sur le site de
MARIANNE 2 (samedi 16 janvier 2010).
Cliquez ci-dessous :

L'AFFAIRE ARTAUD OU LE MACCARTHISME LITTERAIRE, Philippe COHEN

1 commentaire:

  1. Bonjour,

    Je lis le compte rendu de _l'Affaire Artaud_ par le rédacteur en chef de _Marianne_ (marianne2.fr), Philippe Cohen : «L'affaire Artaud ou le maccathisme littéraire».

    Je pense qu'il est fidèle à la devise de son journal : «Le goût de la vérité n'empêche pas de prendre parti» (Camus).

    Bien sûr, je suis un fanatique de la brique de Florence de Mèredieu, mais je n'aurais pas su mieux que Philippe Cohen en rendre compte de manière aussi sereine (c'est la vérité) et percutante (c'est le parti pris! -- Car _Parti pris_ aura été au Québec le nom de la revue la plus percutante de la modernité, à l'aube de la Révolution tranquille).

    Félicitation à Philippe Cohen pour la pertinence et la justesse de son compte rendu et bravo à Florence de Mèredieu pour se l'être (enfin) mérité.

    Guy Laflèche
    Professeur titulaire,
    Littératures de langue française,
    Université de Montréal.

    guy.lafleche@umontreal.ca

    RépondreSupprimer