vendredi 14 juin 2019

LE DOUX, LE CACHÉ, LE RAVISSEMENT… Spectacle

« Le doux, le caché, le ravissement » ©La NEF
La NEF - Manufacture d'utopies, 2019.

PUCE MUSE / LA NEF Manufacture d'utopies
« Le doux, le caché, le ravissement »
Du 9 au 21 juillet, Villeneuve lès Avignon

Pour faire un plein de sensations cet été. - Entendre, voir, effleurer, toucher : des images, des sons, des ailes, des bruits.

"Le doux, le caché et le ravissement est une rencontre entre deux passionnés des mains : Jean-Louis Heckel, marionnettiste-manipulateur et metteur en scène et Serge de Laubier, Méta-Instrumentiste qui joue le son et les images du bout des doigts grâce à un instrument numérique révolutionnaire de 80 touches ultra sensibles.

Remontant le cours des lignes de la main, les deux artistes entraînent le public dans un voyage au cœur des sens qui trouve son origine dans une grotte numérique. Lors d'une expérience inédite qui conjugue immersion et light painting participatif, le public est installé dans des transats vibrants sous une tente-écran en très haute définition avec du son aux graves veloutés circulant à 360°.

De la main bâtisseuse qui façonne à la main sensible qui effleure, l'envie de partager le raffinement du toucher est à l'origine de ce spectacle inclassable
! »

Festival Villeneuve en scène

Bande-annonce

4 commentaires:

  1. Le doux, le caché, le ravissement avec des mains baladeuses, cela me fait penser à un organe féminin que la pudeur m’empêche de nommer…
    Il y a en réalité deux options, soit on considère que l'« Homme est un loup pour l'Homme » et on débouche sur le libéralisme donc le nihilisme et la décadence, soit on considère que l'Homme est un « animal social » tout simplement, et on débouche sur une société socialiste et le partage des richesses et la véritable démocratie sans manipulation donc sans complotisme, c'est tout bête, il fallait y penser !
    Ce que seuls les Grecs à ma connaissance ont su réaliser, le reste est une parodie de démocratie représentative, alors que la démocratie est par essence participative etc. Certes les femmes auraient dû être mieux représentées et pouvoir participer aussi, mais en ont-elles réellement les capacités et surtout l'envie ? Les Grecs semblaient en douter !
    Le féminisme outrancier, ces femmes qui ne savent plus tenir leur place, la GPA et la PMA sont l'ultime symptôme de notre décadence irréversible...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les femmes "en ont-elles les capacités et l'envie" ? - En doutez-vous ?
      Pour ma part je n'en doute pas.
      Pas d'accord non plus avec ce paragraphe sur GPA et PMA. -
      Autrement (et en dépit des connotations et d'une symbolique qui reste très certainement "ouverte", ce spectacle (voir la bande-annonce sur le lien) ne peut s'assimiler et se réduire à la problématique que vous évoquez.
      Il y est question de musiques, de gestes et d'une "performance" sensorielle polyvalente.
      Un bon été à vous.

      Supprimer
  2. Madame, est-il possible de vous écrire par mail pour une question bibliographique au sujet d'Antonin Artaud ?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Vous pouvez m'envoyer votre adresse mail par ce canal. En répondant à ce "commentaire". Je ne publierai pas votre message - qui n'apparaîtra donc pas - et pourrai vous répondre sur votre mail.
    Merci.
    FM

    RépondreSupprimer