lundi 26 janvier 2009

Un BLOG sur "le blog".

©FDM

Ouvrir un BLOG. Créer, sur Internet - cet espace blanc et indifférencié, ce grand lieu vide - une interface, un lien à partir duquel se tisseront quelques échanges.

Un BLOG ? - Cette chose étrange et si contraire à ma nature. J'appartiens à la civilisation du livre. J'y suis profondément enracinée. Le livre est pour moi ce lieu magique, tout à la fois proche et distancié, où s'effectuent des rencontres qui n'ont que faire des catégories de l'espace et du temps. Le livre m'a permis de tisser des dialogues avec des modes de pensée reculés, très anciens. Et sans doute de nourrir à mon tour quelques imaginaires.

Un "BLOG" entretient une relation d'extrême proximité avec ce que l'on nomme l'"actualité". - J'ai toujours vécu dans une temporalité différente. Je ne colle pas à l'actualité. J'y suis toujours décalée, dé-située. Délibérément en retard et, peut être (quelquefois !) "en avance". Alors ? - Retard en verre, comme aurait dit Duchamp. Je ne suis jamais, là - hic et nunc - en ce moment qui, d'ailleurs, a déjà fuit.
Comment donc, et pourquoi, ouvrir un "BLOG" : cette lucarne sur l'actualité ? - Sinon pour prolonger l'aventure du livre, de chacun de mes livres, montrer quelles en sont, à chaque fois, les racines, les avatars, les prolongements. Indiquer de quelle manière, ils ont été imbriqués dans des voyages, des lectures, des expériences, à chaque fois singulières. Retracer l'ensemble des aventures périphériques qui servent de tuf et de matière première à ces objets dont j'apprécie d'abord la dimension matérielle. - Livres d'images et de papier. Véhicules et supports de mots, de textes, de signes qui "résistent" et entendent ainsi constituer ce que l'on nomme une "pensée". Un univers.

Comment se sont écrits mes différents livres ? Ce sera là l'objet de ce BLOG. Qui se prolongera des réactions que provoquent en moi les évènements du monde. Et de ces paroles (les vôtres) qui viendront perturber ou prolonger cette rêverie qui est la mienne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire